Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/12/2015

Le premier ministre Charle Michel a la mémoire décidément courte...

Charles Michel a la mémoire décidément courte !

 

Jamais, jamais, vraiment jamais, un Premier Ministre en Belgique n’a été confronté avec une telle information.

(extrait de ‘De Standaard’ des 12-13 décembre 2015)

 

 

Voilà. Notre premier ministre Charles Michel à propos de l’information qu’il aurait reçue le samedi 21 novembre portant sur l’imminence d’une remarque terroriste contre notre pays.

 

D’un point de vue psychologique, si je devais analyser la personnalité de notre premier ministre sur la base de cette réflexion a posteriori, je dirais : narcissisme, ego surdimensionné, besoin de se mettre en avant, de se distinguer, de se faire remarquer, admirer voire aimer.

 

Mémoire outrageusement courte aussi, notre Charles Michel. Mais, on sait qu’un ego surdimensionné passe outre les faits historiques et les aménage via son prisme déformant afin de se mettre en valeur. MOI, MOI, MOI…

 

Qu’a dû penser le 1er du pays le 3 août 1914 quand l’Allemagne impériale transmit un ultimatum au pays neutre qu’était la Belgique, priant notre pays de laisser le libre passage aux troupes du Kaiser pour qu’elles puissent aller attaquer la France, reniant ainsi l’engagement de l’Allemagne de respecter la neutralité de la Belgique ?

 

Ou cet autre 1er ministre qui entendit des bombes tomber sur Bruxelles très tôt le matin du vendredi 10 mai 1940, l’Allemagne nazie cette fois ayant attaqué la Belgique sans même déclarer la guerre ?

 

Ou cet autre 1er Ministre qui entendit la nouvelle de la catastrophe de Marcinelle au milieu des années 50 avec la certitude que près de 250 mineurs étaient pris au piège d’un gigantesque incendie souterrain ?

 

Que dut penser le 1er Ministre qui, durant l’été 1960, apprit que des massacres de citoyens belges avaient été perpétrés par des bandes de déserteurs ou de bandits congolais, dans cette ancienne colonie nouvellement indépendante.

 

Ce premier ministre belge qui en octobre 1962 sut que le monde était au bord de la guerre nucléaire - qui via l’OTAN toucherait la Belgique -, une menace réelle à cause du blocage décrété par les États-Unis contre tout navire à destination de Cuba ?

 

Ce premier ministre qui apprit l’incendie de l’Innovation en mai 1967, ce gigantesque incendie au cœur même de Bruxelles ?

 

Cet autre premier ministre qui, dans les années 80, apprit que le ferry Herald of Free Enterprise venait de faire naufrage au large de Zeebruges, en pleine nuit avec des centaines de passagers coincés à bord ?

 

Ce premier ministre confronté aux doubles dangers des attentats commis par les CCC et les Tueurs du Brabant au milieu des années 80 ?

 

Cet autre 1er Ministre qui apprit avec stupeur le massacre de 10 de nos paras au Rwanda en avril 1994, le point de départ d’un gigantesque génocide contre les Tutsis mais qui nécessita aussi l'évacuation de tous les ressortissants français, belges et autres nationalités menacées ?

 

Ce premier ministre qui découvrit l’horreur et l’étendue de l’affaire Dutroux et des failles de la police et de la gendarmerie ?

 

Ou cet autre premier ministre qui eut à faire face à la crise bancaire et à la faillite virtuelle de trois des plus grandes banques sur la place en Belgique ?

 

Pauvre Charles Michel, il a sérieusement besoin d’affection, qu’on dise de lui que c’est un mec fabuleux, qu’il a à lui seul sauvé notre pays de TRÈS GRANDS DANGERS…

 

J’aimais mieux je dois le dire la modestie et l’efficacité du Roi Albert 1er ainsi que de la Reine Elisabeth. Ils ne firent pas étalage a posteriori de tout ce qu’ils avaient fait durant la guerre pour soutenir le moral des soldats et des citoyens du pays, de leur très grande empathie pour les souffrances des soldats, des civils et des populations belges sous l’occupation barbare des boches.

 

On peut ne pas être modeste. Trump ne l’est pas. Si Michel ne fait pas autant de grimaces que Trump, en occultant la réalité historique pour se mettre en avant, il est aussi ridicule que le clown américain.

17:23 Publié dans Belgique, Perso | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.